Et voilà, je continue à consommer les courgettes en provenance direct de mon potager. Pour changer, je les ai cuisinées crues comme un carpaccio avec un assaisonnement à base d’huile de pignon de pin de mon partenaire Les Huiles Guénard, de citron vert, basilic et parmesan. Un vrai délice ! Une première pour moi qui est loin d’être une dernière !

Pour 4 assiettes:

  • 1 grosse courgette (ou 2 moyennes) non traitée et encore jeune et fraichement récoltée pour avoir une peau bien tendre
  • un bouquet de basilic
  • le jus de 2 citrons verts
  • 6 cuillères à soupe d’huile de pignon de pin (à défaut de cette huile succulente, vous pouvez utiliser de l’huile d’olive)
  • une poignée de pignons de pin
  • du parmesan (râpé pour la marinade et en copeaux pour la présentation)
  • sel

A l’aide d’une mandoline (sans moi merci, je tiens à mes doigts !) ou d’un robot muni d’une lame trancheuse fine (il faut obtenir des tranches très fines d’environ 1mm d’épaisseur), couper la courgette puis la mettre dans un grand saladier.

Préparer la marinade (un peu comme un pesto):

Faire griller les pignons de pin dans une pôele bien chaude sans matière grasse puis les réserver.

Dans le bol d’un petit robot mixeur, mettre 5-6 grandes feuilles de basilic avec le jus des citrons vertsn l’huile de pignon de pin, 2 cuillères à soupe de parmesan râpé, 2 cuillères à soupe de pignons de pin et un peu de sel.

Mixer pour obtenir une sauce liée.

Verser sur les courgettes et mélanger correctement en essayant de décoller au maximum les lamelles qui seraient restées collées entre ellles pour bien tout imprégner de sauce.

Réserver au réfrigérateur au moins 2h et mélangeant de temps en temps.

Pour dresser, répartir harmonieusement les tranches de courgettes. Y déposer des pignons de pin, des copeaux de parmesan et quelques petites feuilles de basilic. Répartir une cuillère à soupe de « jus » restant dans le fond du saladier.

En partenariat avec: