Farz buen salé

Farz buen salé

Le farz buen, c’est quoi ? Et bien, comme son nom le laisse entendre, c’est un plat breton … vous êtes bien avancés là non ? Bon, je détaille, c’est en fait une pâte à crêpe épaisse que l’on verse en intégralité dans une poêle avec du beurre et que l’on cuit à la façon des oeufs brouillés, en mélangeant non stop avec une cuillère en bois. Généralement, c’est dégusté en dessert avec du beurre et du sucre, une sorte de crêpe beurre/sucre en morceaux quoi !

Pour ma part, j’ai choisi de tester une version salée et avec de la farine de sarrasin. Je me suis inspirée de cette recette que j’avais mise en favori depuis longtemps. J’ai donc gardé la recette du farz et l’idée du chorizo mais j’ai fait avec une sauce à l’ail fumé et au gorgonzola. Au passage, je testais pour la première fois l’ail fumé. Ça me tentait depuis bien longtemps quand j’allais chez Grand Frais mais il fallait toujours prendre une « grappe » de 10 têtes d’ail. La dernière fois, on pouvait prendre des têtes à l’unité alors je me suis lancée. J’adore l’odeur de fumée qui se dégage de cette gousse … du moins avant qu’elle ne soit épluchée ! Quelle déception une fois la peau retirée ! Le parfum de fumée disparaît totalement de la gousse et il est impossible de la distinguer d’une gousse classique, à l’odeur comme au goût ! Petite vexation du soir donc 😉

Verdict: ce plat a fait carton plein auprès de loulou 2. Pour ma part, j’ai trouvé ça bon et rapide à préparer avec plein de variantes possibles. Il faut juste bien y associer une sauce sinon cela risque d’être un peu étouffe chrétien. Il ne me reste plus qu’à tester une version sucrée que j’imagine déjà bien avec des morceaux de pommes cuites et du beurre salé …

Difficulté:

niveau-2

Temps:

temps2

Pour 4 personnes:

  • 2 oeufs
  • 500ml de lait
  • 200g de farine de blé
  • 120g de farine de sarrasin
  • 20g de beurre
  • 1 chorizo doux
  • 400g de crème liquide
  • 60g de parmesan râpé
  • 2 gousses d’ail (fumées ou pas !)
  • du sel

Dans un robot mixeur, mettre les oeufs.

Mixer un peu puis ajouter le lait.

Mixer pour mélanger.

Robot en marche, verser doucement par la goulotte la farine de sarrasin.

Verser ensuite la farine de blé et saler généreusement.

Mixer jusqu’à obtenir une pâte lisse.

Préparer la sauce:

Oh la belle tête d’ail fumée ! Dommage que le goût ne soit pas à la hauteur !

Emincer finement 2 gousses d’ail.

Verser la crème dans une casserole avec l’ail émincé et du sel.

Ajouter le parmesan.

Chauffer 10 min à feu doux puis couper le feu et couvrir le temps de cuire la pâte.

Eplucher le chorizo et le couper en rondelles. Le faire revenir dans une casserole et vidant bien la graisse de cuisson plusieurs fois. Quand il est doré et bien dégraissé, vider la casserole sur du papier essuie tout pour finir de dégraisser le chorizo.

Dans une grande poêle anti adhésive (c’est important !), chauffer le beurre.

Verser la pâte en une fois dans le beurre chaud et commencer à mélanger sans cesse avec la cuillère.

Au début, ça fait une « pâtée » pas très ragoûtante et surtout très pâteuse. J’ai cru que c’était raté et que ça serait immangeable mais, à force de patience, d’huile de coude pour mélanger et au bout d’une quinzaine de minutes, on commence à obtenir des « boulettes » dorées. Bon, ce n’est toujours pas très glamour mais beaucoup plus mangeable par contre 😉

Servir aussitôt après avoir réchauffé la sauce. Servir une part de farz buen, napper généreusement de sauce et parsemer de chorizo. Une petite salade pour accompagner tout ça et voilà un repas du soir vite fait bien fait.

Cet article a 3 commentaires

Laisser un commentaire

Fermer le menu