Ça m’éclate de plus en plus de faire des macarons, d’autant plus que je commence à pas trop mal maîtriser la technique donc ça fait plaisir de passer du temps en cuisine mais d’avoir un résultat digne de ce nom.

Pour cette fois, j’ai voulu tenter une ganache chocolat noir et framboise. Le goût de framboise est subtil et justement dosé … une petite tuerie.

Pour la confection des coques, suivre la recette ici.

Par contre, comme je voulais une cinquantaine de macarons, j’ai doublé toutes les quantités. J’ai également ajouté une cuillère à café de colorant naturel en poudre rose (marque Scrapcooking) une fois que la meringue italienne fût montée (j’ai ajouté le colorant puis continué à battre 1 min pour bien mélanger).

Voici la pâte prête à être pochée:

Le dessous des coques doit être lisse tout en ayant un intérieur bien moelleux et pas sec.

Après cuisson de mes 3 plaques de coques, voici le résultat:

A ce stade, je prépare mes coques par paire en essayant d’associer les coques 2 par 2 en fonction de leur forme et de leur grosseur.

Pour la ganache chocolat/framboise:

  • 200g de chocolat noir patissier
  • 100ml de crème liquide
  • 100g de gelée de framboises (je n’avais que de la confiture en stock et pas de gelée. J’ai donc fait chauffer doucement dans une casserole la confiture que j’ai ensuite passée au chinois ou dans une passoire fine afin de filtrer tous les pépins et de ne garder que la gelée).

Couper le chocolat en morceaux (ou mieux, le râper) et le mettre dans un saladier.

Dans une casserole, mettre la crème et porter à ébullition en restant à côté, ça va vite.

Dès que la crème est montée dans la casserole, baisser le feu pour la faire redescendre et éviter le débordement.

Faire monter une seconde fois la crème puis couper le feu.

Verser immédiatement la crème sur le chocolat et laisser reposer 1 min sans mélanger.

Au bout d’une minute, mélanger correctement pour bien faire fondre le chocolat

Ajouter la gelée de framboise tiède.

Bien mélanger et réserver au frais 1h.

Mettre la ganache dans une poche à douille (si la ganache est trop dure, la passer 10s maximum au micro-ondes, elle ne doit pas être chaude ni tiède, elle doit juste est maniable).

Pocher l’équivalent d’une grosse noisette de ganache sur la moitié des coques et refermer avec l’autre moitié des coques en « tournant » un peu la coque du dessus pour étaler la ganache (si on appuie au lieu de tourner, on risque de casser la coque).


En partenariat avec: