- Maman Tambouille ! - http://mamantambouille.fr -

Makis aux blettes et thon

Une nouvelle fois, je me suis retrouvée avec plein de blettes à ne savoir qu’en faire. Pas envie de faire un gratin, envie d’un plat léger et diététique, je vais voir dans mon placard si quelque chose pour venir agrémenter ces bestioles et je tombe sur un sachet de riz à sushis.

Tout de suite, l’idée m’est venue de faire des makis. Je n’ai pas de feuilles nori mais j’ai des feuilles de blettes, je suis sûre que je peux m’en servir pour en faire des rouleaux de riz coupés ensuite façon makis. Une boîte de thon à l’huile d’olive fera l’affaire pour la garniture des makis.

Au final et à ma grande surprise, je n’ai vraiment pas mis longtemps à préparer ce plat qui semble au premier abord un peu fastidieux. J’ai dû passer 30 min seulement en cuisine pour sortir ces jolis makis. Et le top, c’est que ma tribu a adoré. Papa Tambouille a salué le repas léger et pas gras et les garçons se sont amusés à essayer de manger les makis avec des baguettes … sans grand succès il faut le dire mais, pas de soucis, les makis ça se mange aussi avec les mains !

Difficulté:

Temps:

Pour 5-6 personnes :

Pour la sauce :

Mettre le riz à cuire dans de l’eau salée pendant environ 20 min (regarder les instructions de cuisson du sachet).

Quand le riz est cuit, bien l’égoutter. Je l’ai rincé rapidement sous l’eau froide pour le refroidir rapidement. Le mettre ensuite dans un saladier avec 3 cuillères à soupe de vinaigre de riz et bien mélanger.

Laver les feuilles de blettes. Faire chauffer de l’eau salée dans une grande cocotte.

Quand ça bout, y mettre les feuilles de blettes en essayant de ne pas les casser. Elles vont se ramollir rapidement en cuisant et on va pouvoir rentrer dans l’eau les morceaux qui dépassent.

Laisser cuire 5 min environ. Pendant ce temps, préparer un saladier avec de l’eau très froide.

Au bout de 5 min, égoutter les feuilles de blettes et les mettre aussitôt dans l’eau froide.

Les laisser refroidir ainsi 5min.

Etaler un torchon propre sur le plan de travail et y déposer les feuilles de blettes bien étalées. Découper et jeter la partie de la tige blanche un peu dure pour ne garder que le vert bien souple. Déposer dessus des feuilles de papier essuie tout et tapoter pour absorber l’humidité des feuilles. Il faut les sécher au maximum.

Etaler une grande feuille de film transparent sur le plan de travail.

Etaler les feuilles de blettes séchées en un grand rectangle en superposant si besoin les feuilles pour qu’il n’y ait plus de trous.

Etaler une bande de riz sur la longueur du rectangle. L’aplatir un peu et faire comme une « gouttière » au milieu de la bande pour y déposer le thon.

Egoutter le thon à l’huile et le déposer dans la gouttière de riz.

A l’aide du film transparent, rouler le tout en serrant un peu (mais pas trop pour ne pas déchirer les feuilles de blettes) pour que l’ensemble soit bien homogène.

Couper le rouleau en 2 et le déposer chaque partie sur une autre feuille de film étirable. Rouler dans le film et faire un nœud à chaque extrémité pour former des ballottines.

Pour info, j’ai fait 1 grand rouleau + un moyen avec la quantité de blettes, de riz et de thon.

Réserver les ballottines au frais au moins 2h.

Préparer la sauce en mélangeant le fromage blanc, la purée d’amande, le jus de citron et les herbes aromatiques à saupoudrer.

.

Pour le dressage, couper aux ciseaux les nœuds de chaque ballottine et retirer délicatement le film.

Couper des makis de 2-3 cms de hauteur avec un couteau à dent pour ne pas abimer les feuilles de blettes et les déposer sur un plat.

Servir frais avec la sauce pour tremper dedans. (C’est très bon aussi à tremper dans une sauce yakitori).


En partenariat avec: