Mikados maison

Mikados maison

Je suis plutôt fière de mes mikados maison et surtout de la technique que j’ai utilisée pour faciliter le travail qui permet d’éviter de rouler chaque petit bâtonnet entre les mains ou encore d’étaler la pâte et de couper des lanières. En effet, je voulais des bâtonnets bien ronds et surtout très fins. Mon petit secret: la presse à biscuit 😉 Je vous explique tout ça dans la recette.

Bon, j’étais tellement contente de la réussite de mon idée que j’ai cru avoir une autre bonne idée pour les napper de chocolat sans trop gaspiller de chocolat. Seulement, faut pas rêver, une super idée, c’était déjà bien, la seconde s’est avérée beaucoup moins bonne, voire totalement nulle. Pas grave, j’ai rattrapé le coup et le résultat est vraiment top.

Réussite totale !!!

PS: avis aux collègues, ne rêvez pas, je n’en ramènerai pas au travail demain, il n’y en aura plus 😉

Source pour la pâte: https://crokmou.com/2012/08/mikado-maison/

Difficulté:

niveau-3

Temps:

temps3

* Produits/matériel utilisés:

Je vous donne, à titre indicatif, la liste des produits et/ou du matériel spécifiques utilisés pour cette recette.

Pour 3 plaques de mikados:

  • 75g de beurre
  • 50g de sucre glace
  • 1 oeuf
  • 130g de farine
  • 20g de poudre d’amande
  • 1 tablette de chocolat pâtissier noir, au lait … au choix (Lindt 65% reçu dans la dernière Degustabox pour moi)

Dans un saladier (ou robot avec la feuille), mélanger le beurre pommade et le sucre glace pour bien le crémer.

Ajouter l’oeuf et mélanger.

Ajouter la farine et la poudre d’amande. Mélanger puis former une boule.

Filmer et réserver 1h au frais.

Préchauffer le four à 160°.

Couper la pâte en 3 et mettre un morceau dans la presse à biscuit en ayant mis un embout avec des petits ronds (comme sur la photo).

Presser plusieurs fois au dessus d’une silpat.

Couper doucement en haut avec un couteau bien tranchant et séparer les fils. Les déposer sur une silpat et ajuster leur longueur si besoin avec un couteau pour avoir des bâtons réguliers.

Enfourner 7-8 min à 160°.

Laisser totalement refroidir avant de décoller doucement les bâtons.

Cuire les autres plaques de biscuits.

Et voilà l’idée toute pourrie (à ne pas faire donc !):

J’ai cru bon de mettre le chocolat fondu dans une pipette en verre pour y tremper les bâtons.

Ca semblait bien parti …

… très bien même … sauf qu’il faut recharger la pipette tous les 3 biscuits, que les gâteaux se cassent dedans … et que le nettoyage est quasi impossible. Bref, j’ai abandonné cette idée au bout de 10 mikados.

A la place, j’ai mis le chocolat fondu dans un verre à pastis (l’abus d’alcool est dangereux pour la santé, mais pas celui de mikados 😉 ). Tremper chaque bâton et racler le dessous sur le bord du verre quand on les remonte pour éviter l’excès de chocolat. Déposer sur la silpat. Quand la plaque est pleine, la mettre au frigo 10 min et continuer sur une autre plaque …

Quand le chocolat a durci, sortir les plaques du frigo et décoller doucement les mikados et les ranger dans une boite. Conserver au frigo !


En partenariat avec:

degustabox-logo

 

Cet article a 12 commentaires

    1. Merci, je suis plutôt contente aussi et puis on évite les additifs et autres de la version industrielle.

  1. bluffant waouh top réussite on dirait des vrais en meilleurs je n’en doute pas

    en plus j’AI cette presse !!! mais j’aurais pas pensé à ton idée merci ++++++++

    il me tarde d’être en capacité de tester
    :o(

    1. Merci 😉 Repose toi bien pour reprendre de plus belle … Je t’envoie pleins d’ondes positives.

      1. tu es gentille
        repos je ne fais que ça …. activité 0

  2. Bonjour
    M’an Tambouille

    Assurément vous êtes Grave…
    Allez faire des Mikado? ..
    Au lieu de dire: votre recette est ‘détonante’
    C est vous qui êtes époustouflante.
    Merci beaucoup.
    Vous me donnez beaucoup de sourire part vos compétences et votre créativité.

    Sonia.mercier. IN

Laisser un commentaire

Fermer le menu