Pâtes à la carbonara façon tiramisu {partenariat}

Pâtes à la carbonara façon tiramisu {partenariat}

J’adore les défis en cuisine ! En fait, la réflexion sur un « défi » me permet de faire passer le temps quand je n’arrive à pas dormir la nuit … soit quasiment toutes les nuits ces dernières semaines ! L’objectif cette fois était de faire une recette avec un produit de la gamme Galbani (mascarpone, ricotta, parmesan …), de préférence une recette de pâtes ou de risotto. J’ai rapidement écarté l’idée du risotto car j’en ai déjà fait un la semaine dernière et, bien qu’on aime ça, ce n’est pas un plat qu’on mangerait trop régulièrement. Alors, voilà, il me faut trouver une recette de pâtes.

Partons sur des associations d’idées ! La première chose qui m’est venue à l’esprit en pensant « pâtes », c’est « carbonara ». Bon, c’est un début mais des pâtes à la carbo, vraiment, on a vu plus original. On continue, en pensant « mascarpone », c’est « tiramisu » qui me vient aussitôt à l’idée. Oui mais des pâtes en tiramisu avec du café, bof bof …

Et pourquoi pas des pâtes à la carbonara façon tiramisu !?! Un coup d’oeil sur internet en cherchant « pâtes à la carbonara tiramisu », aucun résultat probant, cool voilà une idée de recette qui ne semble pas déjà exister, c’est parti, je me lance !

Rien de bien compliqué ! Pour la crème, j’utilise du mascarpone (comme pour le tiramisu classique) et je remplace le sucre par du parmesan. Ensuite, c’est facile, une couche de pâtes, une couche de râpé de jambon fumé une couche de crème au parmesan et on recommence ! J’ai choisi de remplacer les lardons de la carbonara par du râpé de jambon fumé pour avoir un plat un peu plus léger, bon, faut pas se leurrer non plus hein, y’a quand même 250g de mascarpone dans le plat donc pour le côté light, on repassera un autre jour 😉

Dernier dilemme pour cette recette, est ce que je la sers chaude ou froide ??? Normalement, le tiramisu c’est froid et même reposé quelques heures au frigo mais est-ce que les pâtes froides ça va être bon ? Et, si je laisse les pâtes chaudes, est ce que ma crème ne va pas retomber ? Aïe aïe aïe, je doute, j’hésite et puis finalement, je prépare une version froide et je laisse le reste au frigo jusqu’au soir. On goûtera la version froide juste avant de manger. Si c’est bon, je fais le montage rapide des autres verrines. Dans le cas contraire, je réchauffe rapidement les pâtes et je fais le montage avec les pâtes tièdes et la crème froide ….

Verdict final:

Après avoir goûté la version froide, c’était vraiment sublime, la crème est bien mousseuse et le tout est harmonieux. J’ai donc fait du froid pour toute la tablée. Essai transformé, tout le monde a adoré.

Mon grand a tout de même trouvé que chaud ça devrait bon aussi alors on a essayé de faire une verrine chaude. Et bien, non non et renon, il ne faut pas le servir chaud. Comme je le craignais (et c’était évident !), la crème est retombée sous la chaleur des pâtes. Alors, le goût était là mais la texture de tiramisu a disparu, bref on se retrouve avec des pâtes à la carbonara classiques ! C’est donc définitivement froid que ce plat doit être dégusté.

Petite suggestion pour ceux qui font leur gamelle du midi pour le travail: vous préparez le tout dans un bocal moyen qui ferme hermétiquement et vous voilà avec un plat prêt à déguster pour le lendemain, ne manque plus que la fourchette !

Difficulté:

niveau-2

Temps:

temps2

Pour 5 personnes:

Cuire les pâtes al dente. Egoutter et couvrir le plat pour que les pâtes ne sèchent pas. Réserver.

Dans un saladier, mettre les jaunes d’œufs et mettre les blancs dans un autre.

Battre les jaunes pour qu’ils blanchissent un peu puis ajouter 40g de parmesan et saler. Fouetter à nouveau.

Ajouter le mascarpone et fouetter 5 min.

Battre les blancs en neige bien ferme avec une pincée de sel.

Mettre une grosse cuillère de blanc en neige dans le mélange de mascarpone et incorporer assez vivement avec une spatule pour détendre la crème.

Ajouter le reste de blancs et incorporer cette fois délicatement avec la spatule. Goûter et rectifier l’assaisonnement si besoin. Réserver 1h au frais.

Pour le montage, mettre dans un bocal ou une grande verrine une couche de pâtes froides puis une couche de jambon.

Couvrir de crème puis refaire une couche de pâte, une couche de jambon puis une couche de crème. Préparer les autres verrines. Réserver 2h au frais.

Parsemer de parmesan, de roquette et de croûtons juste avant de servir.

Envie de découvrir d’autres recettes de pâtes ? Des idées par ICI.

Et pour le dessert, un tiramisu classique !


En partenariat avec:

 

Cet article a 8 commentaires

  1. Très original je vais tester

  2. bravo
    par contre pas cool pour les nuits

    … j’espère que celle de ce soir sera meilleure

    bises !

  3. Très sympa cette présentation !! çà change tout et çà fait envie ! Bisou

  4. une belle version avec tes verrines, bravo pour cette idée. défi réalisé. bonne soirée

  5. J’ai réalisé ta recette dans des petites vermines pour le pique nique annuel de notre labo j’ai eu un franc succès merci Émile pour tes super idées
    Bisous à toute la famille

    1. Super ! (ça m’a bien fait rire les petites « vermines », bien sûr, je me doute qu’il fallait comprendre verrines 😉 )
      Bizz

Laisser un commentaire

Fermer le menu