La petite histoire
Avec sa grande recette traditionnelle de « Brandade de Morue » Coudène nous propose un plat gourmand, appétissant, nourrissant, au goût délicat d’une cuisine très finement élaborée. C’est au célèbre cuisinier Durand, alors au service de l’archevêque d’Alès, que l’on doit la création de la recette de la Brandade vers 1830.
 A cette époque, les seuls moyens pour pouvoir conserver la morue étaient le séchage et le salage. Les pêcheurs des Mers du nord venaient régulièrement s’approvisionner en sel sur les salins d’Aigues-Mortes. A cette occasion, ils troquaient leur pêche contre du sel de mer; c’est ainsi que toute la région languedocienne consommait de la morue sèchée.
Pour la première fois, le cuisinier Durand, Alèsien de souche, eut l’idée de marier, de façon très subtile la savoureuse huile « Méditerranéenne » à la « Nordique Morue ». Dès lors, cette préparation est devenue une spécialité typique et incontournable de notre région. Le goût unique et tant apprécié de la fameuse Brandade de Morue Coudène, élaborée à partir de la véritable recette d’origine s’explique simplement par le fait qu’il est cuisiné, comme le dit « haut et fort » Michel Coudène, avec :« de la morue et rien que de la morue! »
Au service de la Gastronomie depuis 1936, Coudène, aujourd’hui, leader européen de « la Brandade de morue » , a su se diversifier avec la création d’une gamme de spécialités méridionales : brandade de morue, Parmentier, tapenade, caviar d’aubergine, soupe de poissons, rouille, aïoli… et toute sa gamme de nouveaux délices à tartiner.