- Maman Tambouille ! - http://mamantambouille.fr -

Tartelette gianduja de Pâques

Scrapcooking m’a une nouvelle fois renouvelé sa confiance en m’envoyant un joli colis me permettant de réaliser un dessert pour Pâques.

J’ai pensé à faire de petites tartelettes au gianduja, parce que depuis que j’ai découvert cette petite merveille, j’en mettrais partout. Et, pour changer de la pâte à tarte classique, j’ai voulu partir sur une base sablée sans cuisson type base à cheesecake. Ça tombe bien, j’ai également reçu une boîte de biscuits La Trinitaine alors les palets bretons feront l’affaire. Après, j’ai fait un peu au pif … mais j’ai tout noté au fur et à mesure et c’est tant mieux car nous avons adoré ces tartelettes, d’ailleurs, j’aurais dû en faire plus 😉

Rien de bien compliqué dans cette recette et, si on ajoute quelques décors en pâte à sucre réalisés avec les produits Scrapcooking, on obtient un mignon petit dessert pour Pâques.

Difficulté:

Temps:

Pour 4 tartelettes (commencer les préparations la veille):

A faire la veille:

Mettre les palets bretons dans un sac congélation et les écraser au rouleau à pâtisserie pour les réduire en miettes.

Dans un bol, mettre le chocolat au lait et le beurre.

Faire fondre au micro onde.

Bien mélanger.

Ajouter dans le bol les miettes de biscuits et la poudre de noisette.

Bien mélanger le tout.

Répartir dans 4 cercles à pâtisserie individuels.

Bien tasser dans les cercles et réserver au frais une nuit.

A toujours faire la veille:

Mettre le gianduja en morceaux dans un saladier.

Faire bouillir la crème dans une casserole. Aux premiers bouillons, couper le feu.

Verser 1/3 de la crème dans le gianduja. Bien mélanger en commençant par le centre puis en élargissant le cercle.

Ajouter à nouveau 1/3 de la crème. Mélanger puis ajouter le dernier tiers et bien mélanger.

Couvrir et réserver au frais au moins une nuit.

Préparer les décors en pâte à sucre:

Pour cela, j’ai utilisé le moule Pâques Scrapcooking et les pâtes à sucre verte et orange.

Petits conseils techniques:

Je mets un peu de maïzena dans un ramequin. Je « pétrie » rapidement les morceaux de pâtes à sucre pour l’assouplir puis je l’enfonce dans les empreintes du moule. Pour bien tasser, je passe mon doigt dans la maïzena avant d’appuyer sur la pâte à sucre, comme cela, elle ne reste pas collée au doigt. Je racle ensuite les contours de l’empreinte et je passe un coup de pinceau pour enlever le surplus éventuel de maïzena.

Démouler délicatement et poser sur une feuille de papier cuisson.

Le jour même:

Démouler les bases sablées.

Sortir la crème au gianduja du frigo et la fouetter au batteur électrique en commençant à vitesse lente.

Monter ensuite la vitesse jusqu’à ce que la crème soit bien ferme.

Mettre dans une poche à douille.

Dresser sur chaque tartelette.

Décorer de pâte à sucre (j’ai craqué sur les petites carottes trop mignonnes !).

Servir frais.


En partenariat avec: