You are currently viewing Qui sont les Huiles Guénard ?

Qui sont les Huiles Guénard ?

Maison fondée en 1824 à Vierzon dans le Berry, les Huileries du Berry fabriquent depuis leur création des huiles gastronomiques.

A l’origine, seule l’huile de noix était fabriquée de manière saisonnière grâce à l’apport des fruits des producteurs de la région. Cette production était d’ailleurs destinée à un commerce purement local. En 1926, la famille Guénard reprend les activités des Huileries du Berry qui déménagent à Saint-Aignan-sur-Cher. Le savoir-faire et le sérieux de cette famille font que la société se développe, ce qui nécessite en 1976 un nouveau déplacement à Noyers-sur-Cher, sur l’autre rive de la rivière. Avec ces nouveaux locaux bâtis sur un terrain de 18 hectares, la production s’organise à plein temps. Au fil des années l’activité s’est diversifiée pour répondre à une demande exponentielle des clients. En 1994, l’huile de noix et de noisette de France font notamment leurs entrées dans la gamme. Dix ans plus tard, l’huile de cacahuète des Landes vient compléter l’offre des huiles 100% françaises.

La fabrication:

Depuis 1824, les Huileries du Berry fabriquent des huiles gastronomiques de grande qualité, dans le respect de la tradition et des savoir-faire artisanaux. Afin de vous proposer des produits authentiques et de qualité, nous utilisons exclusivement quatre ou cinq étapes de fabrication artisanales et naturelles pour produire nos huiles vierges.

La  qualité de nos huiles réside en premier lieu dans la sélec­tion rigou­reuse des grai­nes et des fruits secs. En effet, nous accordons un soin tout par­ti­cu­lier au choix des matiè­res pre­miè­res issues des meilleures exploitations et cultures agricoles. A réception, celles-ci sont stockées en chambre froide pour une conservation optimale.

Le broyage: Les fruits et graines sont ensuite broyés, entre autres, à la meule de granit. Ce procédé authentique et artisanal permet d’obtenir une pâte de qualité supérieure et optimise la cuisson et la production d’huiles.

La cuisson: Pour exhauster naturellement les arômes des fruits secs, cette pâte est chauffée dans nos poêlons en fonte ou nos marmites, ce qui procure un caractère toasté et unique à nos huiles. Cette étape est ignorée quand nous produisons des huiles « à froid ».

Le pressage: Afin d’extraire l’huile, nous pressons la pâte pour obtenir une huile vierge et un tourteau de fruits.

La filtration: Pour clarifier l’huile, nous filtrons nos huiles au travers de filtres à papier et poches en feutre.

Les huiles ainsi obtenues sont ensuite stockées dans des cuves dédiées et rapidement conditionnées en bouteilles ou bidons pour éviter toute altération.
Ces procédés de production artisanaux et naturels issus de notre savoir-faire traditionnel, sont idéaux pour préserver les qualités nutritives et organoleptiques de nos matières premières et vous proposer ainsi des huiles gastronomiques exceptionnelles.

Les Huiles vierges :

Ces huiles sont obtenues par des procédés exclusivement mécaniques et n’ayant subi aucun traitement et ne contenant aucun additif. Il existe deux catégories d’huiles vierges :

Les huiles obtenues par pression à froid, qui ne subissent pas de cuisson, comme tel est le cas pour notre huile vierge de chanvre. En général, ce procédé est utilisé lorsque l’on souhaite conserver les arômes « frais » de certaines graines ou fruits secs.

Les huiles obtenues par cuisson et pression qui ont la particularité d’avoir des arômes toastés que l’on retrouve dans l’huile vierge de noix par exemple. Ce procédé est utilisé pour la plupart des fruits « secs » afin d’en faire ressortir les saveurs les plus gourmandes.

Ces huiles sont de très grande qualité car elles sont les produits directs de la pression des graines ou des fruits secs. Elles possèdent donc toutes leurs qualités nutritives d’origine ainsi qu’une couleur et un goût caractéristiques. D’une grande qualité, ces huiles restent cependant fragiles et nécessitent des conditions de conservations particulières.

Les Huiles raffinées :

Ces huiles sont obtenues suite à des opérations de raffinage. Classiquement, ces étapes permettent d’éliminer l’acidité oléique, les odeurs et goûts indésirables ainsi que la couleur foncée caractéristique de l’huile brute. Les étapes de neutralisation, de décoloration et de désodorisation de l’huile permettent donc l’obtention d’une huile ayant une acidité oléique très faible, une couleur claire ainsi qu’un goût et une odeur neutres.

L’assemblage :

L’assemblage d’une huile vierge et d’une huile raffinée va permettre d’offrir une palette de goût importante grâce à des intensités gustatives plus ou moins fortes selon les assemblages. Il faut savoir qu’un tel assemblage d’huiles sera toujours composé d’huiles issues du même fruit. Par exemple, pour un goût tout en subtilité, Guénard vous propose son assemblage 50% huile de noix vierge, 50% huile de noix raffinée.

 

Laisser un commentaire