Imprimer

Pâtes de coing

Pâtes de coing

C’est la saison des coings ! Notre cognassier de donne que 3 ou 4 touts petits coings par an. Heureusement, Gérard et Annick sont là pour nous fournir 😉 De quoi préparer “quelques” pots de gelée de coings … cette année, une quinzaine de pots de gelée parfumée à la fève tonka. Et, pour ne pas perdre la pulpe des fruits qui ne sert pas pour la gelée, j’ai choisi de faire une plaque de pâtes de fruit.

Ces pâtes de coing sont délicieuses. A déguster tout de même avec modération 😉

Difficulté:

niveau-2

Temps:

temps3

Pour une grande plaque:

  • 5 sachets de Vitpris (en le trouve au rayon des sucres à confiture)
  • 1kg de sucre
  • 850g de pulpe de coing cuite en compote à laquelle on aura retiré le trognon, la peau et les pépins et qu’on aura mixée très finement. J’ai récupéré les fruits cuits utilisés pour préparer ma gelée de coing. On doit avoir 850g de pulpe “propre”.
  • du sucre cristal

Dans un bol, mélanger les sachets de Vitpris avec 50g de sucre.

Dans une grande cocotte (ou une bassine à confiture) mettre la pulpe de fruit. Ajouter le mélange sucre/vitpris. Mélanger. Ajouter le reste de sucre et mélanger.

Chauffer à feu doux d’abord pour mélanger le sucre. Quand le sucre est fondu, passer à feu vif pour porter à ébullition.

Quand le mélange bouillonne fortement, maintient le bouillon pendant 5 min en mélangeant sans cesse.

Au bout de 5 min de cuisson, verser dans un moule anti adhésif (le flexiplat pour moi). Lisser la surface et laisser refroidir une nuit à température ambiante.

Le lendemain, démouler la pâte.

Couper en petits cubes.

Dans un grand sac congélation, mettre environ 100g de sucre cristal (je n’ai pas pesé, s’il vous voyez qu’il n’y en a pas assez, y suffira d’en rajouter dans le sac).

Mettre les cubes dans le sac congélation, le fermer et secouer délicatement pour bien enrober tous les cubes.

Conserver les pâtes de fruit dans une boite à température ambiante.

 

Cet article a 2 commentaires

Laisser un commentaire