Imprimer

Pitch maison

Pitch maison

Moi qui manquait de levure de boulangerie, j’ai réussi à en avoir un peu  … beaucoup … 2 sachets de 500g !!! Avec ça, je peux tenir quelques mois, pour ne pas dire quelques années 😉

Du coup, en plus de faire mon pain quotidien (qui a d’ailleurs énormément de succès à la maison), j’en ai profité pour faire des petits pains au lait type « pitch », avec la fameuse barre de chocolat au milieu. Parce ce que, en même temps que la levure, j’ai aussi acheté des bâtons de chocolat type pro pour mettre dans les pains au chocolat et, j’en ai une quantité aussi astronomique que la levure avec mes 500 bâtons de chocolat !

Difficulté:

niveau-3

Temps:

temps3

Pour une douzaine de pains au lait:

  • 200g de lait
  • 350g de farine
  • 50g de sucre
  • 5g de sel
  • 50g de beurre à température ambiante
  • 7g de levure boulangère déshydratée
  • des bâtons de chocolat

Dans le bol d’un robot avec le pétrin, mettre le lait juste tiédi et la levure. Laisser 5 min.

Ajouter la farine, le sucre et le sel.

Pétrir 10 min à vitesse lente puis ajouter le beurre coupé en petits dés.

Pétrir à nouveau 10 min jusqu’à l’obtention d’une belle boule de pâte.

Couvrir d’un torchon et laisser lever 2h.

La pâte doit doubler de volume.

Séparer la pâte en pâton d’environ 50g. Les aplatir un peu en ovale, poser un bâton de chocolat et refermer les petits pains en pinçant bien la soudure. Les poser, soudure en dessous, sur une toile silpat. Laisser lever 45 min.

Quand les petits pains ont bien levé, préchauffer le four à 180°.

Badigeonner les pains de lait avec un pinceau 2 fois à 5 min d’intervalle.

Enfourner 15 min à 180°.

Conserver dans un sac congélation fermé pour qu’ils ne sèchent pas.

Parfait pour le goûter avec une des briques Caprisun reçues dans la dernière Degusta Box.

 

Cet article a 3 commentaires

  1. Michelle

    bravo ces brioches sont très belles et tes gourmands ont du apprécier. bonne journée

  2. Barbara

    waouhhhhh visuel comme les « vrais » mais goût et composition sans doute mille fois meilleurs

Laisser un commentaire