Chocolats de Pâques {les défis gourmands de Cuisine Addict}

Chocolats de Pâques {les défis gourmands de Cuisine Addict}

Et voilà ma troisième et dernière participation aux défi gourmand de Cuisine Addict !

Tout d’abord, je remercie vivement l’équipe de Cuisine Addict de m’avoir proposé de participer à ces premiers défis gourmands. Ce fût un vrai plaisir de chercher pendant 3 mois des idées pour honorer les thèmes. J’ai découvert de supers produits (pour rappel, j’ai reçu le Chocolat lait origine Ghana 40.5% 1kg, la Purée de fruits rouges Capfruit 1 kg et le Moule à chocolat chat et lapin en polycarbonate). Quand au site de Cuisine Addict, c’était de toute façon déjà ma boutique de référence pour tous mes achats de produits de cuisine qu’on ne trouve pas en magasin. Je n’ai aucune hésitation à vous recommander cette boutique aux prix très compétitifs et avec une livraison toujours rapide et parfaite, bref, ma boutique chouchoute !

Sinon, pour en revenir aux défis, le thème du mois était:

Ce matin, un lapin…!

Il fallait utiliser ce mois-ci le Moule à Chocolat en Polycarbonate Lapin et Chat de Pâques et donc préparer des chocolats moulés pour Pâques.

J’avoue que c’était le produit qui m’intriguait le plus car je n’avais jamais utilisé de moules en polycarbonate mais c’est aussi celui qui me faisait le plus peur car je pensais ces moules réservés à des utilisateurs avertis voire des professionnels.

Pour faire mes coques en chocolat, j’utilisais jusqu’à maintenant des moules en silicone. Certes, les chocolats n’étaient pas parfaitement brillants mais au moins j’arrivais sans problème à les démouler. Avec les moules en polycarbonate, ça passe ou ça casse ! Si le chocolat ne veut pas se démouler et ben, on ne peut plus rien y faire, c’est foutu ! Ces moules imposent donc d’utiliser la technique du tempérage du chocolat mais également d’utiliser un chocolat de couverture de qualité. On peut oublier les tablettes de chocolat pâtissier dans ce cas, il faut vraiment investir dans du chocolat de couverture, plus riche en beurre de cacao. Pour ma part, je n’utilise que les chocolats de couverture Barry pour toutes mes préparations « sensibles ». Je réserve les simples tablettes aux fondants et autres gâteaux au chocolat. Et, petit plus pour se simplifier l’étape du tempérage: le mycryo. Mais je vous dirais tout ça dans la recette.

Allez, c’est parti pour un essai ! On sort ses accessoires (thermomètre, balance de précision …), on tempère le chocolat, on verse dans le moule, on égoutte, on racle, on met au frigo 2h et on croise les doigts pour démouler le tout sans embûches !

Verdict: j’ai fait 2 tournées (chocolat au lait et chocolat noir) et mes chocolats se sont parfaitement démoulés, ils sont bien brillants, ne blanchissent pas et sont supers bons. Je suis super contente, c’est vraiment plus la classe qu’avec un moule en silicone, on croirait qu’ils sortent d’une chocolaterie !

Difficulté:

niveau-5

Temps:

temps4

Pour 1 moule (4 empreintes pour faire 2 personnages):

  • 150g de chocolat de couverture en pistoles au lait ou noir (chocolats de couverture Barry)
  • 1,5g de mycryo (1% du poids de chocolat, il faut une balance ou cuillère mesure de précision)
  • un peu de chocolat blanc

Ma collection Barry:

Première tournée au chocolat au lait:

Avant toute chose, il est important de bien laver (pas avec le côté vert de l’éponge sinon on va le rayer !!!) et surtout bien sécher le moule . Il faut frotter les cavités avec un torchon propre et sec pour effacer toute marque de doigt …

J’ai voulu faire des décors avec du chocolat blanc (les yeux, moustaches …). J’ai fait ma maligne en me disant « pas besoin de tempérage pour une si petite quantité ». Grossière erreur, au démoulage, le chocolat blanc est resté collé au fond du moule. Au final, j’ai « peint » mes personnages terminés avec un cure dent trempé dans le chocolat blanc pour rectifier le tir.

Mettre 100g de chocolat au lait dans un cul de poule et le poser dans un bain marie. Chauffer pas trop fort et mélanger le chocolat avec une spatule pour qu’il fonde et atteigne 45°.

A 45°, retirer le plat du bain marie et ajouter les 50g restants de chocolat au lait.

Mélanger pour faire fondre le nouveau chocolat. Laisser le thermomètre dans le plat.

Préparer 1,5g de mycryo.

Quand le chocolat est à 34°, saupoudrer le mycryo. Mélanger avec une spatule pour le faire dissoudre. Laisser toujours le thermomètre.

Ensuite, il faut être rapide:

Quand le chocolat est à 31°, verser dans les empreintes. Secouer le moule de gauche à droite pour recouvrir toutes les parties des empreintes de chocolat.

Vider le surplus de chocolat dans le cul de poule. Racler les bords.

Retourner le moule sur un plat et laisser s’écouler le chocolat.

Quand le chocolat ne s’écoule plus, racler correctement les bords des empreintes.

Placer 2h au frigo.

Au bout de 2h, sortir le moule du frigo, on doit voir en transparence que le chocolat a cristallisé et commencer à se décoller.

Taper doucement le moule sur le plan de travail, les chocolats se décollent normalement touts seuls.

Pour coller les 2 parties entre elles, chauffer légèrement une poêle anti adhésive.

Déposer une partie de coque sur la poêle 2 secondes puis la retirer et la coller aussitôt à sa moitié. Il faut être rapide donc je n’ai pas de photos, j’ai juste l’état de la poêle après pour vous montrer la marque du chocolat juste fondu.

Seconde tournée au chocolat noir:

C’est le même principe sauf que les températures sont différentes.

On chauffe 100g de chocolat noir au bain marie jusqu’à 47°.

On ajoute 50g de chocolat noir, on mélange et on laisse descendre la température à 36°.

On ajoute 1,5g de mycryo et on mélange.

A 33°, on verse dans le moule, on égoutte, on racle, on laisse 2h au frais, on démoule et on colle.

Conserver au frais.


En partenariat avec:

cuisineaddict

Cet article a 9 commentaires

  1. Chapeau bas! Ils sont à croquer 😉

  2. Bonsoir je réalise souvent vos recettes car visuellement ça fait envie mais en plus c’est très bon et ça m’évite de faire tous les jours la même chose, je voudrais essayer votre recette mais je ne sais pas du tout ce qu’est la mycryo et où peut-on en trouver, merci

    1. Merci c’est très gentil ! Le mycryo, c’est du beurre de cacao cryogénisé. J’en avais parlé ici : http://mamantambouille.fr/steak-de-saumon-aux-petits-legumes/
      Ca sert pour aider au tempérage du chocolat et aussi pour cuire les viandes ou légumes.
      On peut faire le tempérage du chocolat sans mycryo mais dans le cas, il fait faire une courbe de température à 3 niveaux: pour le chocolat noir par exemple, on le chauffe à 50° puis on laisse refroidir jusqu’à 29° et enfin on le réchauffe jusqu’à 32° (les températures varient selon le type de chocolat). C’est assez technique et il faut être précis. Avec le mycryo, on zappe la dernière étape de réchauffage (mais cela n’empêche pas d’être précis pour les 2 premières étapes).
      Voilà, j’espère vous avoir éclairé un peu !

  3. waouhhhhhhhhh je suis impressionnée
    championne
    pro même

  4. C’est super mignon ! Bravo pour ce beau travail.

  5. Ah oui en effet c’est assez spécial donc je vais essayer avec le mycryo, merci beaucoup pour ces précisions ça va beaucoup m’aider, bon week-end et bonne continuation

Laisser un commentaire

Fermer le menu