Imprimer

Comme un bobun au poulet

Comme un bobun au poulet

J’avais envie d’un plat avec de la fraîcheur mais aussi de la gourmandise. Sous la main, j’avais du concombre, des carottes, un reste de chou chinois et des blancs de poulet. En même temps, j’ai reçu dans la dernière Degusta Box des ramen Tanoshi que je me voyais bien associer à mes autres ingrédients et les faire un peu comme un bobun. Et voilà, l’idée de base était trouvée ! Mais qui dit bobun dit nems ! Ça tombe bien, j’ai toujours dans mes placards des feuilles de riz, des champignons noirs et du vermicelle de riz (et oui, ces ingrédients font partis des indispensables en stock au même titre que la farine ou les pâtes 😉 ).

Bref, j’ai improvisé des nems express ou poulet pour accompagner mon plat et c’était trop HUMMMM !!!

Difficulté:

niveau-4

Temps:

temps5

Pour 5 personnes:

  • 4 gros blancs de poulet
  • 3 carottes
  • 5 champignons noirs secs
  • 1 plaquette de vermicelle de riz
  • de la sauce soja
  • du nuoc mam
  • des feuilles de riz
  • un concombre
  • un quart de chou chinois
  • des ramen (ramen Tanoshi au boeuf pour moi)
  • des cacahuètes
  • du gingembre
  • de la menthe

Réhydrater les champignons dans de l’eau chaude.

Cuire les vermicelles 1 min dans de l’eau bouillante. Egoutter et réserver.

Mixer 2 blancs de poulet avec 4 cuillères à soupe de sauce soja, 3 cuillères à soupe de nuoc mam et une petite cuillère de gingembre en poudre.

Mettre dans un saladier.

Dans le robot mixeur, mixer grossièrement les champignons noirs. Les ajouter au poulet.

Ajouter une grosse carotte râpée et le vermicelle coupé aux ciseaux. Bien mélanger.

Mettre de l’eau chaude dans une assiette et y placer une feuille de riz quelques secondes jusqu’à ce qu’elle soit ramollie.

Récupérer la feuille de riz, la poser sur une autre assiette et mettre une autre feuille dans l’eau chaude.

Déposer 2 cuillères à soupe de farce et rouler en nem. Faire les autres de la même façon jusqu’à épuisement de la farce.

Chauffer de l’huile dans une grande poêle et y mettre les nems à cuire sur toutes les faces une dizaine de minutes. Ils doivent être bien cuits à coeur.

Les réserver sur du papier absorbant si besoin. On pourra les réchauffer au four au moment de manger.

Dans une poêle, faire saisir les 2 autres escalopes de poulet coupées en morceaux. Ajouter un sachet d’épices des ramens (il y a 2 sachets par paquet) et un demi verre d’eau.

Mélanger et cuire à feu doux.

Réserver le poulet cuit au chaud.

Dans la poêle qui a cuit le poulet, mettre les ramens, le 2ème sachet d’épices et un demi verre d’eau. Mélanger pour détacher les pâtes. Chauffer à feu doux.

Emincer le concombre en rondelles. Râper les 2 carottes et émincer le chou chinois.

Concasser une poignée de cacahuètes.

J’ai préparé une « vinaigrette » avec 40ml de sauce Ponzu de Kikkoman (une sauce soja au citron), 20ml d’huile de sésame et 20ml d’huile de tournesol.

Servir un grand bol par personne avec des ramens chauds dans le fond, du poulet, des rondelles de concombre, des carottes râpées, du chou chinois. Ajouter un ou 2 nems coupés en 2.

Arroser de vinaigrette et parsemer de cacahuètes concassées et de feuilles de menthe émincées.

Cet article a 4 commentaires

  1. moi je dis waouh chapeau c’est + que de l’improvisation c’est une cuisine de pro bravo super gourmand !

    je repasserai relire ds le détails bon weekend

  2. Et bien cela donne envie de goûter encore une fois cette super recette …

Laisser un commentaire

Fermer le menu